• Les températures jouent au yo-yo

    Au cours des dernières semaines les températures montent et descendent régulièrement. Pourquoi ?

    Le tableau suivant vous montre les hauts et les bas de la température maximale à Uccle depuis le 22 septembre :

    Date

    Température maximale

    22/09

    23.7°C

    27/9

    12.5°C

    03/10

    23.1°C

    06/10

    18.6°C

    09/10

    22.5°C

    12/10

    13.6°C

    On a un peu l’impression que l’été passe à l’hiver par à-coup. Et c’est effectivement ce qui se passe cette année, mais cela n’a rien de particulier. Nous sommes en automne qui est la saison de transition entre l’été et l’hiver. Dans certains cas on reste encore quelques semaines en été puis on passe brutalement en hiver comme ce fut le cas en octobre 2003 ou octobre 2008. Dans d’autres cas, la transition se fait par une diminution lente et relativement constante comme en 2001. Enfin cette transition peut se faire par saccade comme en 2004 où les 20°C étaient encore atteints au cours de la dernière décade d’octobre.

    Bien entendu, chaque automne a son propre comportement qui dépend de la manière dont les masses d’air évoluent au voisinage de nos région. Cette année nous avons des dépressions qui évoluent de l’océan Atlantique vers la Scandinavie. Au cours de ces déplacements, nous nous trouvons successivement dans des courants maritimes d’origine tropicale comme autour des 11 et 22 septembre et des 3 et 9 octobre (voir graphique). En revanche autour du 15-18, du 27 septembre puis du 6 octobre nous nous trouvons dans des courants maritimes ayant parfois un caractère polaire. À partir du 11 octobre, la situation devient différente avec un anticyclone situé sur le sud de la Scandinavie qui détermine des courant continentaux ayant une origine septentrionale.

    Les masses d’air du sud quittent à peine l’été et sont encore chaudes et quand ces masses d’air arrivent sur nos régions, c’est la douceur qui domine notre temps. Quand elles viennent du nord, région où le Soleil apporte déjà moins d’énergie, le froid commence a être bien marqué. Quand on a une alternance de courants méridionaux et septentrionaux, on a des températures contrastées. C’est ce que figurait Jacques Brel dans sa chanson « Le Plat Pays » en disant « Avec Frida la Blonde quand elle devient Margot ».

    tx_aut_2010.png

    Des soubresauts de ce type peuvent encore se produire. Cela s’est traduit dans la mémoire populaire par les dictons concernant la Saint-Martin : « A la Saint-Martin, une éphémère chaleur revient », ou « L’été de Saint-Martin dure trois jours et un brin ». Dans ce dernier dicton, on a l’analogie avec les trois Saints de Glace du mois de mai. Même si une période froide a l’air de s’installer sur nos régions, il n’est pas exclu de retrouver des températures plus douces plus tard dans le mois d’octobre ou même au début du mois de novembre.