Qu’est-ce qu’une onde de tempête ?

Une onde de tempête est un soulèvement de l’eau de mer associé à une dépression violente, les plus violentes d’entre elles sont les cyclones tropicaux.

Dans une dépression, le vent tourne autour de son centre dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Dans le secteur où les vents sont orientés vers le littoral, la masse d’eau poussée pas le vent se soulève. De même que sous le centre de la dépression, là où la pression est très basse, on observe également un soulèvement de l’eau de mer.

Au plus les vents dans la dépression sont forts, au plus le niveau atteint un niveau élevé. Ce sont donc les ouragans qui vont créer des onde de tempête les plus élevées. Mais ce phénomène  a également été observé dans nos régions. Au cours de la tempête qui a sévi dans la nuit du 31 janvier au 1er février 1953, l’onde de tempête a non seulement été très élevée avec une hausse de près de 3 mètres mais elle a été aggravée par le fait que cela s’est produit au moment de la marée haute. C’est au cours de l’hiver, quand la Lune et le Soleil dont dans la ligne que les coefficients de marée sont les plus importants. Cette nuit-là, le niveau de la mer s’est élevé de près de 385 cm au-dessus de la marée haute normale.

Mais c’est sous les ouragans de force 5 que cette hausse du niveau de la mer est la plus importante. La Nouvelle-Orléans a connu un épisode dramatique lors du passage de l’ouragan Katerina (voir figure 1) en août 2005. Le niveau de l’eau est monté jusqu’à 9 m au-dessus de son niveau normal. Comme au Pays-Bas, il y a des zones de cette région qui se trouve en dessous du niveau de la mer. Le raz-de-marée (et non un tsunami  dont la cause est un mouvement de la croute terrestre) a provoqué d’énorme dégâts (estimé à 108 milliards de dollars en2005 et le nombre de morts s’est élevé à 1836.

Plus loin dans le passé, le 8 septembre 1900, l'ouragan de Galveston (de catégorie 4) poussait une onde de tempête qui a submergé l'île de Galveston et noyé de 6 000 à 12 000 personnes.

Dans les ouragans de force 1, l’onde de tempête soulève la mer d’une hauteur de l’ordre de 1 à 1,7m, ceux de force 2 donnent un soulèvement de 1,8 à 2,6 m, ceux de catégorie trois donnent une soulèvement de 2,7 à 3,9 m, ceux de catégorie 4, il est de 4 à 5,4m et dans les cyclones tropicaux de force 5, le soulèvement dépasse 5,5 m.

Dans les prévisions, c’est un aspect qui est très surveillé, surtout quand l’onde de tempête menace des zones très peuplées.

 

460px-Hurricane_Katrina_August_28_2005_NASA.jpg

 

Figure 1 Image satellitaire de Katrina durant le 28 Août 2005 à 1 h UTC (Source : NASA).

 

Les commentaires sont fermés.