La mission FLEX sera la prochaine mission d'exploration de la Terre de l'ESA

Communiqué de presse de l'ESA

Paris, le 19 Novembre 2015

 

La mission FLEX sera la prochaine mission d'exploration de la Terre de l'ESA

Sur recommandation du Comité consultatif des sciences de la Terre, les États membres de l'ESA ont sélectionné FLEX en tant que huitième mission d'exploration de la Terre.

 

Cette mission d'exploration de la fluorescence (FLEX) établira une cartographie de la fluorescence de la végétation afin de quantifier la photosynthèse.

 

La transformation du dioxyde de carbone de l'atmosphère et de la lumière du soleil, lors de la photosynthèse, en hydrates de carbone riches en énergie est sur Terre un processus tout à fait essentiel qui constitue une condition indispensable à la vie.

 

Les informations fournies par la mission FLEX amélioreront notre compréhension de la circulation du carbone entre les plantes et l'atmosphère ainsi que des effets de la photosynthèse sur les cycles du carbone et de l'eau.

 

En outre, les données transmises par FLEX nous permettront de mieux comprendre les mécanismes qui régissent la santé et le stress des végétaux, ce qui revêt une importance majeure alors que la croissance démographique mondiale s'accompagne d'une demande de plus en plus importante de production de nourriture destinée aussi bien aux humains qu'aux animaux.

 

Bien que presque tout le monde ait entendu parler de la photosynthèse, ce processus fait intervenir une chaîne extrêmement complexe de réactions.

 

Les cellules des plantes et des algues comportent deux « systèmes énergétiques solaires » différents qui fonctionnent successivement. Dans un premier temps, elles captent l'énergie du soleil lorsqu'il fait jour et, ensuite, elles produisent une énergie chimique servant à la photosynthèse et libèrent de la chaleur ainsi qu'une légère fluorescence en fonction des conditions environnementales et de la santé de la plante.  

 

Si jusqu'à présent il n'a pas été possible de mesurer la photosynthèse depuis l'espace, le spectromètre imageur de fluorescence de FLEX pourra, grâce à sa technologie novatrice, observer cette légère émission de lumière rouge, qui sert d'indicateur de la photosynthèse.

 

Le satellite FLEX évoluera en tandem avec l'un des satellites de Sentinelle 3 de Copernicus, en tirant parti de ses détecteurs optiques et thermiques en vue de fournir un ensemble intégré de mesures.  

 

Jan Woerner, Directeur général de l'ESA, a déclaré « FLEX nous livrera de nouvelles informations sur la productivité réelle de la végétation. Celles-ci pourront contribuer à une meilleure gestion de l'agriculture et au développement d'une bioéconomie durable. De ce fait, nous pourrons mieux comprendre notre écosystème ».

 

« En choisissant la mission FLEX, les États membres de l'ESA continuent de montrer qu'ils sont déterminés à fournir à la communauté scientifique des données essentielles qui permettront à la fois de mieux comprendre notre planète et de rendre des services à la société ».

 

Volker Liebig, Directeur des programmes d'observation de la Terre à l'ESA, a précisé « La sélection de FLEX constitue une étape majeure dans notre série de missions d'exploration de la Terre ».

 

« FLEX nous livrera de nouvelles données concernant des aspects majeurs du cycle du carbone et nous fournira des informations importantes sur la santé et le stress de la végétation de notre planète. »

 

« Grâce à cet apport, FLEX pourra constituer une aide précieuse dans la recherche de nouveaux moyens permettant de nourrir la population en pleine expansion de notre planète ».

 

Il est prévu de lancer la mission FLEX en 2022.

 

 

À propos des missions d'exploration de la Terre de l'ESA

 

Les missions d'exploration de la Terre reposent sur une série de satellites développés en vue d'approfondir nos connaissances au sujet de la Terre. Trois missions actuellement en orbite livrent de nouvelles informations sur la cryosphère, l'humidité des sols et la salinité des océans, et le champ magnétique. Les futures missions d'exploration apporteront de nouvelles connaissances en ce qui concerne la biomasse globale de la forêt, ainsi que les effets du vent, des nuages et des aérosols sur le bilan radiatif.  

 

 

 

À propos de l'Agence spatiale européenne

 

L'Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d'accès de l'Europe à l'espace.

 

L'ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l'Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L'ESA compte vingt-deux États membres : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie,

 

le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Vingt d'entre eux font également partie de l'Union européenne (UE).

 

L'ESA a mis en place une coopération officielle avec sept autres États membres de l'UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l'ESA au titre d'un accord de coopération.

 

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l'ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l'UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

 

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l'ESA, l'Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

 

Aujourd'hui, l'ESA développe et place en orbite des satellites d'observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d'astronomie, expédie des sondes jusqu'aux confins du Système solaire et participe à l'exploration humaine de l'espace.

Pour en savoir plus sur l'ESA : www.esa.int

 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

 

ESA - Bureau Relations avec les médias

Tél. : +33 1 53 69 72 99

Courriel : media@esa.int

Les commentaires sont fermés.