Saison des ouragans 2015

La saison des ouragans commence traditionnellement le premier juin et se termine théoriquement fin octobre. L’ouragan est le nom particulier des cyclones tropicaux dans le bassin nord Atlantique. Dans d’autres régions, ils portent d’autres noms comme « typhons » dans le Pacifique Nord-Ouest, « banjos » dans les Philippines, « willy-willies » dans le Pacifique Sud-Ouest (Australie). Dans les autres zones, on parle abusivement d’ouragan. Le terme « ouragan » vient du nom du dieu du vent chez les Mayas : Huracan.

Au cours d’une saison, dès qu’une dépression tropicale apparait, on lui attribue un numéro. À partir du moment où la vitesse moyenne du vent atteint 63 km/h, elle devient une tempête tropicale et prend alors un nom. Ces noms sont des prénoms masculins et féminins prédéfinis par le centre des ouragans 5http://www.nhc.noaa.gov/ ) et l’OMM (Organisation Mondiale de Météorologie). Cette liste est accessible pour l’année en cours et les 5 années à venir sur le site http://www.nhc.noaa.gov/aboutnames.shtml où la liste va jusqu’en 2020. Ces prénoms commencent par la lettre A et suivent l’ordre alphabétique ; les lettres Q, U, X, Y et Z ne figurent pas dans la liste. Le phénomène devient un ouragan quand la vitesse atteint 120 km/h. Ensuite les ouragans se classifient en 5 catégories suivant la vitesse maximale atteinte au cours de son existence. L’année 2005 a été particulièrement prolifique car on a épuisé tous les noms de la liste des prénoms préétablie. Dans ce cas les suivants sont nominés par une lettre de l’alphabet grec : alpha, beta…

 

Ouragan, intensité, paramètres

Au cours de cette saison 2015, 12 dépressions ont atteint le niveau de tempête tropicale dont seulement 4 ont atteint le niveau ouragan. Le premier ouragan (Dany) fut de force 3 et s’est produit entre le 18 et le 24 août. Puis la saison s’est terminée par un ouragan de force 1 qui a sévi du 9 au 12 novembre. Dans le graphique ci-dessous, on a repris le nombre de tempêtes et ouragans qui ont eu lieu entre 1931 et 2015.

La prévision officielle de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) est publiée à la mi-mai. Avant la saison, les prévisions donnaient une saison historiquement calme car le phénomène El Niño, qui est de retour dans l’océan Pacifique, serait l’un des facteurs expliquant cette accalmie. Ce fut effectivement le cas, seul quatre ouragans sont apparus dans le bassin Atlantique alors que la moyenne des dernières années est de 7,1.

 

fréquence, ouragan

Les commentaires sont fermés.