LES SUNDARBANS

Le satellite Sentinel-2A nous emmène sur la partie la plus orientale des « Sundarbans » au Bangladesh, dans cette image en couleurs naturelles. Sentinel-2 est une série de satellites d'observation de la Terre de l'Agence Spatiale Européenne développée dans le cadre du programme Copernicus dont les deux premiers exemplaires doivent être mis en orbite en 2015 et 2016.

Sundarbans_web_node_full_image_2.jpg

Dans le sud du Bangladesh et une petite partie de l'Etat indien du Bengale occidental, la région des Sundarbans intègre quelques 10 000 kilomètres carrés, constitués de mangroves et de forêts marécageuses.

Dans cette image, la région des Sundarbans apparaît dans les tons sombres de vert, tandis que les zones adjacentes dans des couleurs plus vives sont densément peuplées et dominée par l'agriculture.

Dans la région des Sundarbans se trouve la plus grande forêt de mangrove du monde. En général, l'eau douce est nécessaire pour les plantes, mais ces forêts de mangroves peuvent aussi se développer dans l'eau salée.

Cette zone se situe sur la baie du Bengale, la plus grande baie du monde. Un certain nombre de grands fleuves, y compris le Gange, ses affluents et diverses autres rivières, se jette dans ses eaux, formant le delta du Gange-Brahmapoutre.

Les forces de l'érosion de la mer et du vent le long de la côte moulent en continu le paysage, ainsi que les énormes quantités de limon et d'autres sédiments, déposés dans les estuaires innombrables, visibles dans l'eau. Distinct dans toute l'image, on remarque le réseau de ces estuaires, des rivières et des ruisseaux de marée, sillonnée par de nombreux canaux, traversant des zones densément boisées, des îles marécageuses et des parcelles agricoles.

La majeure partie du delta est composée de sols alluviaux constitués de sédiments fins qui se dépose au fond des cours d’eau se mouvant lentement dans l'estuaire. Le sol a de grandes quantités de minéraux et de nutriments, idéal pour l'agriculture.

Ces plaines inondables fertiles accueillent le jute, le thé et le riz constituant les principales cultures dans le delta du Gange, visible sous forme de taches vert foncé sur les zones terrestres de la partie droite de l'image. La pêche est également une activité importante et une source importante de nourriture pour la plupart des habitants des différentes villes, que nous pouvons voir le long des zones plus claires.

Le Parc national des Sundarbans, créé en 1984 est un site de biosphère reconnu patrimoine mondial de l'UNESCO en 2001. C’est également une réserve de tigres du Bengale. Le tigre du Bengale, espèce en voie de disparition, est l'animal national du Bangladesh et est considéré comme le deuxième plus grand tigre dans le monde.

15/07/2016 10:00, source ESA

Les commentaires sont fermés.