Des décennies de données sur les océans du monde révèlent un déclin perturbant de l'oxygène

Une nouvelle analyse montre que les niveaux d'oxygène ont commencé à baisser dans les années 1980

Le scientifique du NCAR Matthew Long est co-auteur d'une nouvelle étude apparaissant dans Geophysical Research Letters. C'est un extrait d'un communiqué publié par Georgia Tech, une institution membre de l’UCAR.

11 mai 2017 | Une nouvelle analyse de décennies de données sur les océans à travers le monde a révélé que la quantité d'oxygène dissous dans l'eau - une mesure importante de la santé des océans - a diminué depuis plus de 20 ans.

 

Les chercheurs de l'Institut de technologie de Géorgie ont examiné un ensemble de données historiques de l'information sur les océans qui remontent à plus de 50 ans et ont recherché des tendances et des modèles à long terme. Ils ont constaté que les niveaux d'oxygène ont commencé à grimper dans les années 1980 lorsque les températures de l'océan ont commencé à grimper.

 

« L’oxygène dans les océans a des propriétés dynamiques, et sa concentration peut changer avec la variabilité climatique naturelle», a déclaré Taka Ito, professeur agrégé à l'École de la Terre de la Géorgie et des Sciences de l'atmosphère qui ont dirigé la recherche. "L'aspect important de notre résultat est que le taux de perte globale d'oxygène semble dépasser le niveau de la variabilité aléatoire de la nature".

 

L'étude, publiée en avril dans les lettres de recherche géophysique, a été parrainée par la National Science Foundation et la National Oceanic and Atmospheric Administration. L'équipe comprenait des chercheurs du National Center for Atmospheric Research, de l'Université de Washington-Seattle et de l'Université de Hokkaido au Japon.

 

Lisez le communiqué complet de Georgia Tech.

O2_oceans.png

Tendances de l'oxygène océanique

Carte globale de la tendance linéaire de l'oxygène dissous à une profondeur de 100 mètres. (Image Georgia Tech .)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 18 h - 09 h (Europe/Brussels).

Optionnel