Les facteurs qui influencent le climat - partie 5

Étymologie du mot climat

La Terre est une planète sphérique et en considérant que les rayons venant du Soleil sont parallèles, l’énergie d’une même surface avant d’entrer dans l’atmosphère va se répartir au sol de façon différente selon les latitudes. Au niveau de l’équateur, quand le Soleil est au zénith, l’énergie issue de cette surface va se retrouver sur la même surface au niveau du sol. Lorsque l’on se déplace vers le pôle, l’énergie de cette surface initiale va se répartir sur une surface de plus en plus grande. Ainsi à la latitude de 45 °C comme Bordeaux (France) va se répartir sur une surface de 1,4 fois plus grande et à une latitude de 60 °C comme Oslo (Norvège), l’énergie s’étale sur une surface deux fois plus grande (voir figure 4).

energie.png

Figure 4 : dispersion de l’énergie à différente latitude.

Il en résulte que l’énergie est deux fois moindre à 60 °C qu’à l’équateur. C’est ce qu’ont observé les grecs lors de leur déplacement en notant qu’en relation avec l’inclinaison de rayons solaires entrainait des conditions météorologiques différentes ainsi que des modifications de la faune et la flore. Le mot grec κλιμα (inclinaison) a dès lors donné sa racine au mot français "climat".

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 18 h - 09 h (Europe/Brussels).

Optionnel