Les facteurs qui influencent le climat - partie 17

Le Soleil

Le Soleil est le moteur du climat en dispensant son énergie sur la Terre. Nous avons vu que cette énergie subit des interactions avec l’atmosphère et le sol. La constante solaire correspond à la quantité d’énergie solaire que recevrait une surface de 1 m2 située à une distance de 1 ua (distance moyenne Terre-Soleil soit 149 597 870,7 km), exposée perpendiculairement aux rayons du Soleil, en l'absence d’atmosphère. Cette valeur correspond à 1362 W.m-2. Cette énergie est dissipée sur l'ensemble de la surface terrestre, soit sur quatre fois la surface du grand disque équatorial. Le rayonnement solaire incident moyen sur la surface totale est de 360 W.m-2.

Le Soleil connait différents cycles d’activité. Le premier, le plus connu, est le cycle de 11 ans. En réalité ce cycle n’est pas constant au cours de temps. Ce cycle varie entre 8 et 13 ans. On peut voir la variation de la constante solaire en fonction de ce cycle mesurée à l’aide de différents satellites.

Solar.Constant.Variations.SatData.1978-2003.jpg

Figure 26 : Variation de la constante solaire entre 1978 et 2003

La variation d’énergie incidente est donc très faible, moins de 0.4%. Ce qui fait que le flux solaire moyen au sol ne varie pas de plus de 0.1 % sur 11 ans.

On a mis en évidence d’autres cycles : le cycle de Gleissberg de 90-110 ans et le cycle de De Vries et Suess de 180-220 ans et le cycle de Hallstattzeit de 2.300 ans.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 18 h - 09 h (Europe/Brussels).

Optionnel