Les facteurs qui influencent le climat - partie 38

Le régime des précipitations (3)

 

Dans certaines régions les pluies sont très faibles et peu fréquentes. Comme conséquence à la circulation générale, il y a des zones de hautes pressions quasi permanentes notamment dans les zones limites des tropiques. La figure 55 montre le régime moyen de la région d’Eilat (29° 33’ N, 34° 55’ E).

 

eilat.png

Figure 55 : régime moyen des précipitations à Eilat (Israël)

Pourtant dans ces régimes arides, une certaine végétation s’est acclimatée aux pluies faibles et peu fréquentes. Elles vont développer différents moyens pour capter l’eau. Elles peuvent développer des racines qui s’enfoncent profondément dans le sol pour atteindre les nappes phréatiques ; elles vont développer un réseau de racines de surface pour capter le maximum d’eau lors des pluies ; elles vont réduire l’évapotranspiration (perte d’eau par transpiration) par des feuilles à faible surface ou protection des stomates (orifices sur les feuilles permettant les échanges gazeux) ; elles vont accumuler l’eau dans des vacuoles sorte de réservoir dans le corps de la plante ; développement d’une photosynthèse particulière permettant aux stomates de s’ouvrir pendant le nuits fraiches. Certaines plantes peuvent utiliser plusieurs de ces méthodes de captation de l’eau.

Les commentaires sont fermés.