La météo - Page 5

  • 2014 en passe de devenir l'une des années les plus chaudes, voire la plus chaude, jamais enregistrée

    Lima/Genève, le 3 décembre 2014 (OMM) – L'année 2014 pourrait se révéler l'une des plus chaudes, si ce n'est la plus chaude, qui ait jamais été observée, selon une estimation préliminaire émanant de l'Organisation météorologique mondiale (OMM). C'est dû en grande partie aux valeurs records de la température de surface de la mer à l'échelle du globe, valeurs qui demeureront très probablement supérieures à la normale jusqu'à la fin de l'année. Ces températures océaniques élevées ont contribué, avec d'autres facteurs, à engendrer des précipitations et des inondations d'une ampleur exceptionnelle dans de nombreux pays et des sécheresses extrêmes dans d'autres.

    Lire la suite

  • Le point sur les températures de 2014

    Nous sommes à la fin du mois de novembre et il ne faut plus être devin pour constater que l’année 2014 sera une des plus chaudes depuis 1833 à Bruxelles-Uccle et plus que probablement la plus chaude.

    Lire la suite

  • La culture sur brulis en Inde

    L'État indien du Punjab a deux saisons de croissance : une de mai à septembre et l'autre de novembre à avril. De nombreux agriculteurs de Punjab alternent les cultures de riz en mai à de blé en novembre. Afin de préparer rapidement leurs champs pour la récolte de blé, de nombreux agriculteurs brûlent de fin d'octobre à novembre les débris végétaux qui restent après la récolte du riz. La pratique est connue comme l’agriculture sur brûlis.

    Chaque année, les exploitants rizicoles du Punjab brûlent collectivement environ 7 à 8 millions de tonnes de débris végétaux. Lorsque le MODIS (Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer) embarqué sur le satellite Aqua  de la NASA est passé au niveau de cette région le 30 octobre 2014, de nombreux incendies brûlaient. Dans l'image ci-dessous, les points rouges montrent l'emplacement approximatif de la combustion active. Les champs apparaissent généralement bruns.

    Source NASA

    Incendies, Inde

  • Des inondations dans le Languedoc-Roussillon

     Depuis fin septembre, la région du Languedoc-Roussillon, en France, a connu plusieurs épisodes de débordement des eaux. En particulier, le 30 septembre a été marqué par l’inondation de Montpellier suite au débordement du Lez et du Mosson ; et la nuit du 6 au 7 octobre a connu des intempéries qui ont provoqué de nouvelles crues dans la région. Météo France parle d’ « épisodes cévenols ». En fait, il s’agit d’épisodes méditerranéens dans la région particulière du Languedoc-Roussillon.

    Lire la suite

  • Les orages et leurs ravages

    Introduction

    Les orages apparaissent dans un nuage à forte extension verticale appelé cumulonimbus (voir Fig. 1).

    orage_1.png

     

    Figure 1 : Cumulonimbus (source http://www.passion-meteo.net/)

    La base de ce nuage se trouve approximativement à 200 ou 300 m au-dessus du sol alors que son sommet se situe au niveau de la tropopause qui, dans nos régions, avoisine une altitude de 12 à 15 km suivant la saison. Une cellule orageuse se caractérise par un diamètre d’environ 20 km et une durée de vie de l’ordre de 20 minutes. Si la durée d’un orage est d’une heure, c’est qu’en réalité 3 cellules orageuses sont passées dans les environs. Un orage se manifeste par la foudre. Celle-ci présente un aspect visuel (éclair) et un aspect sonore (tonnerre). La foudre est en réalité une décharge électrique qui se produit soit dans un nuage, soit entre deux nuages ou encore entre le nuage et le sol.

    Lire la suite