éclipse

  • Un peu moins de Soleil ce 1er août

    Le premier août, une éclipse totale de Soleil débute à 9 h 21 UTC au Canada et elle se termine en Chine à 11 h 21. La totalité traversera les pays suivants : le Canada, le Groenland, la Norvège (uniquement l'île de Kvitoya, à l'est de l'archipel du Svalbard), la Russie (ouest de l'archipel François-Joseph, Nouvelle-Zemble, Sibérie, Novossibirsk), le Kazakhstan (extrême est, près du point frontalier avec la Chine et la Russie),  la Mongolie (extrême ouest) et la  Chine.

    Elle sera visible en Belgique comme éclipse partielle. A Bruxelles, elle commencera à 10 h 39. Le maximum aura lieu à 11 h 24 et s’achèvera à 12 h 11.  Au maximum de l’éclipse, il y aura un peu plus de 11% de la surface du Soleil qui sera couverte par la Lune.

    Il faut prendre d’énormes précautions quand on observe une éclipse et cette éclipse s'annonce particulièrement dangereuse, car elle surviendra aux heures les plus proches du midi solaire.

    Les risques d'une observation directe du soleil peuvent aller des lésions cornéennes réversibles en quelques jours, à des cas de lésions rétiniennes, comparables à des brûlures. Dans ce cas, les lésions peuvent conduire à une altération définitive de la vue. Les enfants, plus fragiles, sont particulièrement à risques.
    Pour observer l'éclipse, chacun devra se munir de lunettes spéciales de protection, totalement opaques à la lumière normale. Ces lunettes doivent porter le marquage "CE" de conformité. En ce qui concerne les montures en carton, elles ne peuvent pas être réutilisées, car la qualité du filtre peut se dégrader. Si vous possédez des anciennes montures qui ont été utilisées lors d’une éclipse précédente, ne les utilisez pas car lors de leur utilisation et surtout lors de leur stockage, des micro trous peuvent s’être produits. Ils peuvent être extrêmement dangereux car invisibles à l’œil nu et être la cause de brûlures irréversibles de la rétine.

    Et le temps qu’il va faire ? Les conditions météorologiques ne seront pas favorables à cette observation. En effet au moment de l’éclipse un front quittera la Belgique du coté du Grand-Duché du Luxembourg et un autre front entamera sa progression sur la Flandre. Par conséquent, il y aura beaucoup de nuages dans notre ciel, il peut même pleuvoir dans certain coin de notre pays. Dans d’autres, le Soleil se fera une petite place entre les nuages et  laissera voir le phénomène.

  • La Lune disparaîtra samedi

    La Lune disparaîtra samedi

    Les astronomes attendent la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avec impatience car la Lune va traverser le cône d’ombre de la Terre. Une particularité de cette éclipse totale qui survient dans des conditions astronomiques exceptionnellement favorables réside dans le fait qu’elle sera la seule visible en Belgique cette année.
    Mais la question qui se pose justement est de savoir si elle sera bien visible en Belgique ? Ce sont bien entendu les astronomes et amateurs de beau spectacle dans le ciel qui se la pose.
    Au vu de la situation atmosphérique prévue pour les prochains jours, la réponse n’est pas simple. Selon les cartes de Bracknell, une dépression sera située sur le nord de l’Allemagne. Le développement d’une zone de haute pression sur le centre de l’Allemagne devrait la repousser vers l’ouest. Tout sera une question d’heure ou de timing : à quelle vitesse cet anticyclone va-t-il se développer ? Telle est la grande question pour nos amateurs d’éclipse.
    Au fur à mesure du développement de cet anticyclone, la dépression va être repoussée vers l’ouest. C’est donc dans l’est de notre pays qu’il y aura le plus de chance de voir le ciel se dégager des nuages associés à la dépression. Mais dans le même temps que l’anticyclone repoussera les nuages vers l’ouest, les températures risqueront de chuter relativement fort avec, comme conséquence, l’apparition d’un risque de brouillard. C’est donc plus tard dans la soirée ou en cours de nuit que le centre du pays aura des chances, mais non une certitude, de pouvoir regarder ou observer ce phénomène astronomique qui ne peut malheureusement pas attendre.
    Dès lors, si vous tenez absolument à espérer voir l’éclipse de Lune avec un (faible) maximum de chance, n’hésitez pas à prendre la direction du centre de l’Allemagne. Si vous ne souhaitez pas entreprendre un tel déplacement, vous pouvez toujours vous contenter – avec une chance moindre – de gagner les hauteurs des Fagnes ou les environs de Spa avec l’espoir que le ciel se dégage ou soit dégagé au bon moment. Mais c’est sans garantie : désolé !