2009

  • 2009 une année chaude sans plus

    Bilan de l’année 2009 à Uccle

    Le terme de cette année approche et l’heure est au bilan. N’étant pas complètement achevée, les chiffres présentés sont proches des valeurs finales mais seront certainement modifiés avec les valeurs définitives que nous auront le jour de l’an.

    Avec une moyenne de 11,0°C (norm. : 9,7°C) (les normales sont calculées sur la période 1901-2000) la valeur de la température moyenne annuelle est très anormalement élevée. Elle se situe à la 11ème place parmi les années les plus chaudes et ne se différencie des années 1995 et 2005 que par des centièmes de degré. Les mois d’avril et de novembre ont été particulièrement chauds. Ils occupent tous les deux la deuxième position des mois les plus chauds. En avril on avait eu 12,5°C (norm. : 9,0°C), le record datant de 2007 avec 14,3°C. La température moyenne de novembre 2009 a été de 9,7°C (norm. : 6,1°C) et le record avait été enregistré en 1994 avec une température moyenne de 10,4°C. On se souviendra aussi de la période de froid que nous avons connue en janvier avec entre autre 4 jours où la température minimale était descendue en dessous de -10°C, ce qui ne s’était plus produit à Uccle depuis 1996.

    La quantité d’eau recueillie est normalement déficitaire avec 745,6 mm (norm. : 804,8). Cette quantité a été relevée au pluviomètre 185 jours alors qu’une année normale en compte 207.

    L’insolation a également été normalement déficitaire avec 1706,8 h (norm. : 1802 h). Le mois de février avait été très sombre : avec 33,1 h de Soleil, il a pris la première place des mois de février les plus sombre, le précédent record datait de 2009 avec 39,0 h.

    On retiendra encore la courte période peu pluvieuse que l’on observé entre août et septembre et qui a touché plus particulièrement la province de Flandre Occidentale.

    Bref l’année a été douce et dans la continuité des années chaudes de ce début du siècle.

    ttmen2009.png

  • Bilan de l’année 2009 à Uccle

    Le terme de cette année approche et l’heure est au bilan. N’étant pas complètement achevée, les chiffres présentés sont proches des valeurs finales mais seront certainement modifiés avec les valeurs définitives que nous auront le jour de l’an.

    Avec une moyenne de 11,0°C (norm. : 9,7°C) (les normales sont calculées sur la période 1901-2000) la valeur de la température moyenne annuelle est très anormalement élevée. Elle se situe à la 11ème place parmi les années les plus chaudes et ne se différencie des années 1995 et 2005 que par des centièmes de degré. Les mois d’avril et de novembre ont été particulièrement chauds. Ils occupent tous les deux la deuxième position des mois les plus chauds. En avril on avait eu 12,5°C (norm. : 9,0°C), le record datant de 2007 avec 14,3°C. La température moyenne de novembre 2009 a été de 9,7°C (norm. : 6,1°C) et le record avait été enregistré en 1994 avec une température moyenne de 10,4°C. On se souviendra aussi de la période de froid que nous avons connue en janvier avec entre autre 4 jours où la température minimale était descendue en dessous de -10°C, ce qui ne s’était plus produit à Uccle depuis 1996.

    La quantité d’eau recueillie est normalement déficitaire avec 745,6 mm (norm. : 804,8). Cette quantité a été relevée au pluviomètre 185 jours alors qu’une année normale en compte 207.

    L’insolation a également été normalement déficitaire avec 1706,8 h (norm. : 1802 h). Le mois de février avait été très sombre : avec 33,1 h de Soleil, il a pris la première place des mois de février les plus sombres, le précédent record datait de 2009 avec 39,0 h.

    On retiendra encore la courte période peu pluvieuse que l’on observé entre août et septembre et qui a touché plus particulièrement la province de Flandre Occidentale.

    Bref l’année a été douce et dans la continuité des années chaudes de ce début du siècle.

     

    ttmen2009.png