Désertification

  • Images remarquables

    Assèchement du lac Faguibine au Mali

    4c3908ea4dc9dd714029baeb4363520c.jpgAvec plus de 13 millions d'habitants, le Mali s'étend entre le Sahara au nord et le Sahel dans le sud. Il n’y a que 3,8 pour cent de la superficie du pays qui sont arables et l'utilisation accrue des ressources naturelles associée à une sécheresse prolongée ont conduit le pays vers la désertification, selon un rapport publié par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE).

     Un exemple de l'aridité croissante au Mali apparaît dans le lac Faguibine. Les fausses couleurs des images prises par le satellite Landsat du lac montrent comment il a évolué au fil des décennies. L’image du haut est élaborée à partir des observations acquises entre le 3 janvier 1974 et le 26 décembre 1978. L'image du  bas est construite à partir des observations acquises entre le 17 mars 2005 et le 28 septembre 2006. Réalisées avec une combinaison de clichés pris en lumière visible et infrarouge, les images montrent la végétation en rouge, l’eau en bleu foncé et le sol nu dans les tons beige et gris.

    Situé à la fin d'une série de bassins arrosés par le fleuve Niger qui les alimente, le lac Faguibine a connu d’importantes fluctuations du niveau d'eau depuis le début du vingtième siècle. À son maximum, il était classé parmi les plus grands lacs en Afrique de l'Ouest. En 1974, ce lac couvre environ 590 km². À partir de la fin des années 1980, une baisse des précipitations a asséché progressivement le lac. À la fin des années 1990, le mode de vie traditionnel de la pêche, l'agriculture et l'élevage du bétail est devenu impraticable. Malgré la reprise des précipitations à partir de l'année 2000, le lac reste pratiquement sec.

    Source : NASA