Europe

  • Le cœur de l'Europe sans nuage

     

    sunny_europeMER_FR_20110322_47364_L.jpgCette image prise par Envisat nous fait découvrir une vaste portion de l’Europe – du Danemark à l’Italie et du Benelux à la Pologne – quasiment dépourvue de nuages. Les Alpes, avec la blancheur de leurs massifs enneigés, contrastent avec les régions avoisinantes, recouvertes d’une végétation brunie par l’hiver.

    Etendue sur une zone d’environ 200 000 km2, la grande chaine de montagne du sud de l’Europe s’étire sur quelque 1 200 km depuis la côte méditerranée et marque la frontière entre l’Italie (en bas) et la France (à gauche), puis la Suisse (à l’est de la France) et enfin l’Autriche (à l’est de la Suisse).

    Elle se transforme ensuite en la chaine des Alpes Dinariques qui se poursuit à travers la Slovénie (au sud de l’Autriche), la Croatie (en bas à droite), la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, le Kosovo et la Serbie avant de mourir en Albanie, en Macédoine et dans le nord de la Grèce.

    Plusieurs grands lacs d’un bleu sombre se détachent clairement. Le lac Léman, en forme de croissant au nord des Alpes, est le plus grand des lacs alpins. Sa rive nord se trouve en Suisse tandis eu sa rive sud est bordée par la France.

    Avec une superficie de 218 km2, le lac de Neuchâtel (au dessus du Léman) est le plus grand lac intégralement compris à l’intérieur des frontières helvétiques. Le lac de Constance (au nord-est du lac de Neuchâtel) se situe aux confins des territoires suisses, allemands et autrichiens. Le plus grand lac d’Italie, et le 3e d’Europe centrale, est le lac de Garde, qui apparaît ici au pied des Alpes.

    Source : ESA

  • La Belgique sans nuage, oui cela arrive

    Ciel dégagé sur l’Europe de l’Ouest

    6a719217eaa5f865d5a480a2b987c11f.jpg

    Source NASA

    Il est rare que les conditions météorologiques montrent une image satellite qui permette de voir une grande partie de l’Europe occidentale sans nuage Cette image a été prise par le MODIS (Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer ) embarqué sur le satellite Aqua le 30 août 2008. Le ciel était clair des Pays-Bas jusqu’au nord de l’Italie, laissant apparaître plusieurs caractéristiques naturelles et anthropiques remarquables de l’Europe. Quelques petits incendies (marqués par des points rouges) ont été également détectés notamment en Allemagne.

    Couverts de forêts, en vert foncé sur l’image, on peut remarquer les massifs des Vosges et de la Forêt Noire qui se situent de part et d’autre du Rhin qui forme la frontière entre la France et l’Allemagne. La vallée dans cette région est connue par les géologues comme le Graben du Rhin. Un graben est de forme allongée et est un effondrement de la coûte terrestre alors que les deux parties latérales s’élèvent. Au sud, l’arc des Alpes à la frontière entre la Suisse et l’Italie est marqué par les neiges éternelles qui se situent sur les plus hauts sommets.

    Vers le bas à droite de l’image, l’un des plus grands lacs d’Europe, le lac de Genève (officiellement connue sous le nom de Lac Léman), remplit vallée glaciaire sculptée lors de la dernière glaciation dans la de la Suisse occidentale. Ce lac naturel est rempli par le Rhône, en amont de l’endroit où il fait un brusque virage vers le sud à la sortie des Alpes. À l’extrémité nord de l’image on remarque un lac artificiel: l’IJsselmeer au nord des Pays-Bas. C’est un lac d’eau douce, qui était à l’origine une entrée d’eau salée à l’embouchure de la rivière IJssel, mais au début des années 1930, les Pays-Bas ont construit une digue qui a fermé sa relation avec la Mer du Nord. L’eau douce de la rivière IJssel a progressivement remplacé l’eau de mer, formant le nouveau lac.