Sahara

  • Images remarquables

     

    La mine de phosphate à Bou CRAA au Sahara occidental

    1e8451d4fca2810a0b1c522dab4a636d.jpg

     

     

     

     

     Source : NASA

    La pluie est si rare au Sahara occidental que les cultures occupent moins de la moitié d'un pour cent de cette hyper-aride région, et les citoyens doivent importer la plupart de leur nourriture. Des gisements de phosphates sont une des ressources naturelles du Sahara occidental. À la mine de phosphate Bou Craa, située à 100 kilomètres de la ville côtière d'El Aaiun,  des gisements de phosphates se situent près de la surface du sol.

    Ces images satellites en vraie couleur montrent l'expansion de la mine de Bou Craa à la fin du XXe siècle. L’instrument ETM+ (l'Enhanced Thematic Mapper Plus) embarqué sur le satellite Landsat 7, a acquis l’image du haut le 16 janvier  2000. L’appareil de cartographie thématique (TM) du Landsat 5 a acquis l'image du bas le 20 janvier  1987. L’exploitation du phosphate a augmenté principalement à l'extrémité sud de la mine, avec un réseau de rectangles montrant où la roche avait été extraite. En 2000, les activités minières ont couvert plus de 1225 hectares. En 2001, cette mine a produit environ 1,5 millions de tonnes de phosphate.

    Dans les deux images, on remarque une ligne droite qui s'étend depuis le centre de l'exploitation minière vers le nord-ouest. Il s'agit d'un tapis à courroie qui relie la mine de  Bou CRAA à El Aaiun, et il peut transporter jusqu’à 2000 tonnes de roches par heure. Depuis 2008, ce tapis est le système le plus long du monde.

    Le phosphore est indispensable à la survie des plantes et des animaux. Dans le corps humain, le phosphore contribue à façonner l'ADN et de renforcer les dents, parmi beaucoup d'autres fonctions. Dans l'agriculture, le phosphore agit comme engrais pour améliorer le rendement des cultures. Parce que le phosphore ne peut pas être produit artificiellement, il doit être extrait de composés riches en phosphore ou en phosphate. Bien que la découverte des ressources en phosphate de cette région  eu lieu en 1947, l’exploitation du phosphate n'a pas commencé avant les années 1960.