belgique

  • Le climat belge, ce méconnu !

    À plusieurs reprises, en discutant de la météo, je me rends compte que l’on a une très mauvaise idée de notre climat belge. En fait, les gens se le représentent par des clichés qui sont erronés. Et pourtant les dictons sont là pour nous rappeler la sagesse des anciens.

    Ainsi hier, je montrais les normales des températures du mois d’avril et mon interlocuteur contestait de manière véhémente la réalité de ces chiffres. Pour lui, il doit faire plus chaud en avril. Et de lui répondre qu’on est au printemps, pas en été, rien n’y fait, le printemps doit être une belle saison ! Pourtant le dicton, « En avril ne te découvre pas d’un fil, en mai fais ce qu’il te plait » nous met bien en garde contre la fraicheur qui peut caractériser ce mois, même si de temps en temps il fait beau et doux. Ce fut le cas des vacances de Pâques 1969, où à un moment donné, on pouvait se promener en courtes manches sur la digue de la côte belge et quelques jours plus tard, la température chutait fortement et les routes étaient couvertes de neige ! Le 29 mars de cette année, la température était de 20,5°C et le 3 avril au matin, la température était négative (‑0,8°C à Ostende au bout de l’estacade).

    Dans les cours de géographie, il y a une très belle définition de notre climat : le climat de la Belgique est tempéré maritime à hiver doux et à étés frais.

    Le terme « tempéré » veut principalement dire « tempéré par mélange ». En effet, les différentes masses d’air peuvent nous donner des situations parfois très contrastées. Rappelez-vous le contraste entre le mois de juillet 2006 et le mois d’août qui suivi. Le premier fut extrêmement chaud, ensoleillé et relativement sec, le second fut considéré comme froid (alors qu’il était normal du point de vue température), sombre et très pluvieux. Les hivers peuvent aussi présenter des contrastes aussi importants. Le plus froid fut celui de 1962-1963 avec une température moyenne de -2,0°C alors que le plus chaud fut celui de 2006-2007 avec une moyenne de 6,6°C.

    Le qualificatif « maritime », nous rappelle que notre climat est généralement pluvieux. En hiver, il pleut deux jours sur trois et en été un jour sur deux !

    Les médias et les vacances dans les pays chauds sont en partie responsables de cette interprétation déformée de la notion du climat normal que l’on connaît dans nos régions. À force de pointer ou de vouloir à tout prix des records, on occulte les situations plus normales. Ce qui déforme fortement notre compréhension du climat. Un autre facteur qui influence ces impressions est notre civilisation de loisir qui veut que l’on sorte les WE. Et si c’est un WE pluvieux, ce n’est pas « normal ». Et donc, malheureusement pour beaucoup, le temps désiré correspond rarement au temps qu’il fait dans notre pays et les déceptions sont souvent fréquentes …