brumaire

  • Aujourd’hui, nous sommes le 9 brumaire CCXVII

    J’ai toujours aimé les noms des mois du calendrier républicain français. Ils caractérisent bien la saison. Les trois mois de l’automne sont Vendémiaire, Brumaire et Frimaire. Depuis le 22 octobre et jusqu’au 20 novembre, nous serions dans le mois « Brumaire ». Il tirerait son nom « des brouillards et des brumes basses qui sont (...) la transudation de la nature d'octobre en novembre ».

    Vous aller me rétorquer que le brouillard n’est pas propre à ce moment précis de l’année et qu’on peut l’observer tous les mois de l’année. En effet mais les conditions météorologiques et le lever tôt du Soleil le matin font que l’on n’observe pas ou peu de brouillard au cours de la saison chaude. On l’a bien remarqué cette année. On a au cours de l’automne un refroidissement progressif ou brutal. L’air chaud peut contenir beaucoup plus de vapeur d’eau que l’air froid. La longueur de la nuit croît au cours de l’été et l’automne mais depuis le 22 septembre la nuit dure plus longtemps que le jour. Cela va permettre une augmentation des situations où le brouillard peut se former au petit matin grâce au refroidissement important le matin.

    Cette période correspond donc bien à des situations plus brumeuses ou brouillardeuses que les mois qui précèdent.

    Ce mois a donné son nom au coup d'État, intervenu le 18 brumaire an VIII (le 9 novembre 1799), qui porta le général Napoléon Bonaparte au pouvoir en France. On parle dans ce cas du 18-Brumaire (nom propre, avec trait d'union et majuscule à la deuxième partie du nom), mais également de Brumaire (là aussi avec une majuscule, pour distinguer du nom du mois en général). (Souce Wikipédia).