décade

  • Decembre 2009 : une deuxième décade en contraste avec la première

    Deuxième décade

    Le 11, les courants maritimes ont pris un caractère polaire suite au développement d’un anticyclone à l’ouest de la Grande Bretagne. Du 12 au 14, le déplacement de cet anticyclone vers la Scandinavie et sont retour vers les Îles britanniques a donné aux courants qui déterminent notre temps un caractère continental. Du 15 au 20, le remplacement de l’anticyclone par une dépression oscillant sur cette même région a déterminé sur notre pays des courants maritimes d’origine polaire.

    Les valeurs de la durée de l'ensoleillement et de la température moyenne sont très anormales. Elles sont respectivement : 28,2 h (norm. : 17,2h) et -1,3°C (norm. : 4,4°C). Le total des précipitation est normalement déficitaire avec 14,6 mm (norm. : 27,7 mm)

  • Décembre 2009 : une première décade particulièrement sombre

     

    Première décade

    Le premier, une crête anticyclonique sur la Grande Bretagne nous a envoyé des courants maritimes frais. Du 2 au 10, notre temps est déterminé par des courants d’origine maritime doux associés à des dépressions au voisinage de la Grande Bretagne et/ou au sud de l'Islande.

    La durée d'insolation est exceptionnellement déficitaire : on a enregistré 2,3 h de Soleil (norm. : 19,8 h). Cette valeur est la deuxième valeur la plus basse relevée à Uccle; le record a été enregistrée lors de la première décade de 1956 avec 1,0 h de Soleil. On notera que la deuxième décade de janvier 1992, le Soleil n'a pas brillé une seule minute ! La température moyenne a été anormalement élevée : on a un valeur de 7,3°C (norm. : 4,4°C). La quantité d’eau recueillie est normale avec un total de 33,5 mm (norm. : 23,9 mm).


  • Bilan climatologique de la première décade d'avril 2009

     

    Un début d'avril particulièrement chaud

     

     

    Du 1 au 3, notre temps est déterminé par des courants continentaux associés à une zone de haute pression située entre les Îles britanniques et la Russie.  Du 4 au 10, nous sommes sous l’influence de courants maritimes ayant parfois une origine tropicale suite à la présence d’une zone de basse pression située au voisinage de la Grande Bretagne au sud de l’Islande.

    La température moyenne est exceptionnelle. Avec 12,5°C, la température moyenne à Uccle est supérieure à la normale (8,0°C) ; cette décade est la deuxième plus chaude depuis 1901 à Uccle, le record date de 1970 avec une température moyenne de 13,7°C. Le total de l’eau recueillie est de 2,2 mm pour une normale de 17,9 mm ce déficit est normal. Avec 64,3 h de Soleil, l’insolation est excédentaire par rapport à la normale qui est de 51,3 h ; il est caractérisé de normal.

  • Une première décade bien arrosée !

    Bilan cliamtologique de la première décade de décembre 2007

    Du premier au 10, notre temps est déterminé par des courants d’origine maritime doux associés à des dépressions en évolution depuis l’océan Atlantique vers le sud de la Scandinavie.

    Ces courants maritimes sont à l’origine de pluies très importantes et d’une relative douceur. Le total de l’eau recueillie au cours de cette première décade de décembre a atteint 76,7 mm (norm. : 23,9 mm). Cette valeur est la plus élevée de la série qui commence en 1901, le précédent record date de 1929 avec 69,6 mm.

    La valeur de la température moyenne présente un excès qualifié de très anormal avec 8,4°C alors que la normale est de 4,4°C. La durée d'ensoleillement est normale. Elle a atteint 9,6 h (norm. : 15,8 h).