forêts

  • Images remarquables

     

    Incendies en Californie

     

     

     728ee576a09353ad3a4651dfb9dd88a7.jpg

    Source : NASA : 2 juillet 2008

     

     

    Les incendies de forêts couvrent souvent des superficies importantes. C’est une calamité contre laquelle la lutte est difficile. Souvent le temps qu’il fait et surtout le vent peuvent rendre les conditions de travail des pompiers et des Canadairs très compliquées et étendre rapidement les zones où les feux sont actifs.

     

    Les causes des incendies de forêts sont nombreuses. La foudre est la principale cause naturelle des feux de forêts. Parmi les causes humaines, on peut les classer en deux types : les causes volontaires et les causes accidentelles. L’homme peut mettre volontairement le feu pour fertiliser des sols. Plutôt que de défricher un terrain boisé, il va mettre le feu ; dans ces deux cas il peut perdre le contrôle du feu et ceux-ci s’étendent alors très rapidement. Une autre cause d’incendie volontaire est la pyromanie qui est un trouble du comportement. L’homme peut également allumer des feux dans le but de nuire ou de se venger. On peut mettre le feu à des régions boisées pour des raisons politiques. On élimine ainsi des endroits où des terroristes ou des insurgés pourraient se cacher.

     

    Les causes involontaires représentent 2 cas sur 5 d’incendies de forêts. Il peut s’agir d’imprudence comme le mégot de cigarette jeté négligemment par la fenêtre de la voiture, abandon de bouteille (qui joue loupe et provoque le démarrage d’un feu), de boites en métal dont la surchauffe au soleil peut aussi provoquer un début d’incendie. Les dépôts d’ordures peuvent également provoquer des départs de feux spontanés.

     

    Outre le vent et la foudre, un autre facteur météorologique peut jouer un rôle important dans cette problématique : la sécheresse. Elle peut également favoriser des départs rapides ou des extensions importantes d’un incendie.