septembre 2008

  • Septembre 2008, le frère de celui de 2007 ?

    f82583dc612a74e9951616ae652aa907.pngAlors que se termine le mois de septembre, le mois d’octobre démarre sur une note « automnale » : pluie, vent et chute des feuilles. Ce premier mois de l’automne météorologique aura été tout à fait normal. 

    La température moyenne a été de 14,0°C, exactement la même valeur que celle du mois de septembre 2007 ! Les extrêmes en sont aussi très proches : la température maximale a été de 18,2°C alors qu’en 2007 on avait eu 18,4°C et la température minimale moyenne a été de 9,9°C, celle de 2007 était de 10,2°C. La plus grosse différence fut dans le maximum absolu : cette année la valeur la plus élevée a été de 27,2°C alors que l’année passée, le mercure dans le thermomètre n’était pas monté au-dessus de 22,0°C. Les normales sont respectivement de 14,6°C, 19,1°C, 10,8°C et 26,2°C.

    Si le nombre de jour de pluie fut inférieur cette année à celle de l’année précédente : 12 jours en 2008 contre 16 en 2007 (norm. : 15 jours), les quantités d’eau recueillies furent également relativement proches ces deux années : 70,7 mm pour 2008 et 57,6 mm pour 2007, un mois de septembre normal totalise 69,8 mm de précipitations.

    La fréquence élevée de courants continentaux qui ont déterminé notre temps au cours des deux dernières décades est à l’origine d’une insolation nettement plus favorable que celle de l’année précédente. Le Soleil a brillé pendant 157 h 45 min alors qu’en 2007 on n’avait eu droit qu’à 103 h 30 min. la normale d’un mois de septembre étant de 154 h de Soleil.

    Un mois, quel qu’il soit, présente toujours ses propres caractéristiques. Elles sont fixées par les masses d’air qui déterminent notre temps. Cette année, on a eu droit à une longue période de courants continentaux qui nous ont amené un temps relativement sec et bien ensoleillé. Comme la source des masses d’air était au départ polaire, les températures ont été, au cours de cette période, légèrement fraîches.